SOULANE  Géographie, Environnement, Etudes d'Impact, Aménagement

SOMMAIRE ENVIRONNEMENT SPORTS MECANIQUES DRONE RANDONNEES CARTOGRAPHIE SIG RISQUES PLANTATIONS

 

 

 

Plantations dans le cadre des Mesures Compensatoires

 

Sur l'ensemble des projets réalisés, les mesures compensatoires ne sont jamais considérées comme un acte de "bonne conscience", ou un écran végétal pour masquer un défrichement systématique en arrière plan. Il serait presque tentant de dire que moins on en propose, et meilleur sera le projet, car il sera moins "agressif" envers l'environnement et le paysage.

 

Il y a quelques années, le chargé d'étude passait pour l'écolo de service, l'empêcheur de cultiver en rond, le citadin souhaitant préserver son petit coin de verdure pour s'y reposer le week-end venu. Aujourd'hui, les exploitants sont davantage sensibilisés, plus à l'écoute, et parfois demandeurs pour une dissimulation de bâtiment agricole, un abri pour le bétail, un brise-vent pour une parcelle de kiwi...

Les préconisations élaborées dès l'origine du projet sont toujours discutées, parfois modifiées et généralement acceptées par tous, non seulement en matière de plantations, mais avant tout en ce qui concerne la conservation de  l'existant.

 

Mesures compensatoires au projet de l'A65 dans les Pyrénées Atlantiques

 

 

 

 

Plusieurs éléments font changer les choses

-Les préoccupations environnementalistes du moment

-L'évolution des mentalités qui, en milieu rural, vont de pair avec une réelle connaissance des milieux

-Les aides financières accordées aux agriculteurs (mesures agri-environnementales...)

-Le développement du tourisme rural qui fait le monde rural devient un outil de promotion économique à préserver

-Les conditions climatiques, avec notamment la sécheresse de l'été 2003

 

La création de haies doit tenir compte des éléments suivants:

            -Stabilisation des berges lorsque la haie est près d'un cours d'eau

            -Objectif paysager et rôle brise-vent dans une zone ouverte et sensible

            -Limitation de l'ombre portée sur les cultures voisines

            -Conservation d'un passage permettant l'entretien

            -Prise en compte de la fréquentation par le gibier; lien de la haie entre zones boisées